Les étapes à suivre si vous voulez faire du jazz avec votre piano

Vous avez des bases en piano, mais vous aimerez évoluer dans le jazz. Ce n’est pas la pratique la plus facile, mais qui peut être accessible avec les bons exercices et les bonnes méthodes de travail. Si vous voulez comprendre comment on peut jouer du jazz avec votre piano, voici les étapes à suivre.

L’écoute et les exercices à faire

Si vous voulez jouer du jazz avec votre piano, dans un premier temps, il va vous falloir écouter de la musique jazz, et surtout, celles qui permettent d’écouter le travail sur les claviers et les pianos. Il y a aussi les spécialistes du jazz au piano comme Esbjörn Svensson ou encore, Bill Evans et Herbie Hancock qui sont de véritables références dans le domaine. Procurez-vous leur CD ou regardez des vidéos de ces artistes pour vous inspirer. Dans ce cas, n’essayez pas de vous focaliser sur un seul style. Il est important de commencer en variant les styles à écouter. Vous pouvez même aller jusqu’à des styles de jazz sur piano beaucoup plus modernes comme ceux de Chick Corea pour vous inspirer. Cette étape d’écoute vous permettra de comprendre le jazz et le piano dans le jazz, et élargira votre champ musical. Une fois que vous êtes prêt, il faut maintenant s’attaquer aux gammes. À noter que vous devez être un musicien pour entrer dans le domaine du jazz, c’est-à-dire que vous êtes déjà en connaissance des bases du piano et idéalement, un amateur, mais qui soit de niveau intermédiaire ou avancé. Pour les gammes, comprenez qu’on a une base de 12 tonalités sur le piano. Vous devez être en connaissance parfaite de ces dernières afin de les appliquer de manière libre en pratiquant le jazz. Ceci étant, il sera aussi important d’avoir une bonne notion en solfège, car vous devrez aussi lire des partitions. Certes, avec le jazz, tout est dans l’oreille et la capacité à travailler sur les gammes, mais ce sera un plus facile pour vous si vous avez des connaissances dans le déchiffrage des notes sur une portée et dans la transcription sur votre clavier. Pour terminer cette première étape, sachez aussi qu’en jazz, vous aurez à jouer sur 2 clés principales, le sol et le fa.

Les autres exercices à faire

Dès lors que vous avez la maitrise de la lecture des partitions basiques, procurez-vous des partitions qui sont plus accès sur le jazz. Il existe des sites spécialisés dans la compilation et l’enregistrement des bases de données de compositeurs de jazz où il vous sera possible de dégotter des partitions diverses. Une référence en la matière est « Real Book ». Dans cette base de données, vous aurez des recueils de partition par milliers provenant des plus grands noms du jazz moderne et classique. Pour vous aider dans ce cas, généralement on a des solfèges avec des numérotations afin de bien positionner les mains. On peut aussi avoir des partitions avec des notes codées comme suit. Pour la note Do vous avez l’équivalence qui est C. On a aussi D pour Ré, E pour la note Mi et F si c’est Fa. Vous avez aussi la note Sol qui deviendra G, La qui sera égale à A et B pour Si. Une fois que vous vous êtes exercé avec les partitions, il faudra aussi comprendre la notion des mélodies en jazz. Les accords de base sont ceux en 7ème et en 7ème majeure. Vous aurez aussi les accords mineurs m7 et m7M. Une fois que vous les aurez maitrisés, passez aux accords diminués et semi-diminués. Dès lors que vous aurez ces techniques, vous pouvez faire des exercices quotidiens sur vos partitions et améliorer votre style au fur et à mesure. La dernière étape consiste à apprendre le renversement qui permet de travailler sur un accord qui n’est pas 1ère. L’accord sera le même, mais pas la sonorité, dans ce cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.